Home L’Eglise St. Concordia Historique de la construction    

L’Eglise St. Concordia à Ruhla en Thuringe et son histoire

Historique de la construction


LAprès l’inauguration solennel du lieu de la construction et la conclusion du contrat avec l’architecte et le charpentier qui étaient respectivement de Gotha et de Tabarz, commença alors le 23 mars 1660 les préparatifs: Construction d’un chemin qui conduira au chantier, une carrière pour extraire les pierres de cristal de Ruhla pour la construction, la construction d’un four pour brûler la chaux et le piochage de la fondation par des bénévoles.

Le plan de l’église St. Concorda / Grundriss / Ground PlanQuelques jours plus tard commença les vrais travaux de construction. 25 ouvriers étaient à l’oeuvre. Une cloche réglementait les heures du travail et des pauses: A 4 heures du matin commençait les travaux, de 7heures à 8 heures le petit déjeuner, de 11 heures à 12h: 30 le repas de midi, à 18 heures fin de la journée de travail. Auprès de "Gickstein" en bas de l’église était construit le quartier des ouvriers venant de loin. Julius Bach, Stoffel Malsch, Jacob Wagner, et Sevir Schafft étaient désignés comme surveillants des travaux. Au début la comptabilité se faisait jour pour jour (coût de la main d’œuvre, des activités, des dépenses secondaires, des matériaux, des boissons etc.). Afin de pouvoir donner des éclaircissements.

La construction sans le clocher se déroula en un premier temps comme prévue et sans encombre pendant 1½ an et cela coûta 4174 Florins que la commune a elle même payés. Le lancement de campagne de collecte de fonds que le duc Wilhelm a fait dans les territoires voisins a rapporté 92 Taler, 16 Groschen et 16 Pfennig. Le bois de construction est venu de “la forêt de Ökershäuser ”, la chair et l’orgue ont été donnés en cadeau par le duc.

En mai 1661les matériaux de construction venaient à manquer et on était à 4 mois des travaux. Le clocher et l’orgue furent les derniers à mettre en place. Le 25 septembre 1661 l’église fut inaugurée avec pompe sous la présence du duc, de ses 4 fils et de sa cour, du directeur général et des directeurs des travaux ainsi qu’en présence des prêtres des environs. Dans la nouvelle église on pouvait lire noir sur blanc la parole suivant:de Dieu “Je ne donnerai pas de sommeil à mes yeux, ni l’assouplissement à mes yeux rayonnants, jusqu’à ce que je trouve un lieu pour le Seigneur un tabernacle magnifique pour le fort de Jacob” (psaume 132, 4-6). Tous les efforts et les opérations financiers menées par 900 membres de la paroisse mérite une grande reconnaissance. La nouvelle église sera baptisée “St. Concorda” car elle aurait été construite pour enrailler “le caractère désagréable qui régnait entre les paroissiens”. L’église doit être un temple d’harmonie, un lieu et une source de paix. Sont premier pasteur fut Gabriel Treiber qui était âgé de 31 ans et était avant cela prètre à l’église de Weimar.

Dans les dernières semaines de 1661 et en 1662, des travaux de grandes nécessités furent encore menés à l’intérieur et à l’extérieur de l’église, en particulier l’autel a été complètement achevé, et le clocher a été érigé. Le 15 novembre la coupole du clocher avait été finalement posé et le pasteur Treiber avait délivré un certificat incrusté dans le mur de l’église. Après 32 mois de construction, l’école et la résidence du pasteur (rénovée) furent parallèlement bâties avec le clocher),
Sur les quatre écriteaux incrustés dans les portes de l’église, peut on lire:

  Portail Est - droite Jésus mon héritier et ma joie.
Jakob Gössel, 1660
 
  Portail Est- gauche Dieu protège nuit et jour
cette demeure et lui donne en permanence sa bénédiction.
Jacob Wagner Bawherr 1600
 
  Portail Nord – droite Ps. 73.I. Pet. I.
Le seigneur est mon consolateur.
Le Christ m’a délivré.
Hans Malsch Ham 1600
 
  Portail Nord – gauche Cette église pour la gloire de Dieu
1660


Nous remercions Monsieur Dr. Assion Lawson pour la traduction.

 

Next